Arte Singolare Davide Cicolani

RABONIAK MOBILIER DESIGN   présente « Arte Singolare » – Davide CICOLANI

Du 6 avril au 1er Juin 2017

Davide CICOLANI est né à San Felice Circeo, située à 98 km de Rome. Brut, singulier, Davide Cicolani est tout cela à la fois, mais surtout un esprit rebelle, libre. Frappé par la foudre à l’âge de 6 ans, il est atteint de néphrite l’année suivante. C’est durant ces longues périodes d’hospitalisation qu’il se met à dessiner.

La puissance graphique de cette œuvre singulière s’impose au premier regard.

Ses personnages sont autant d’individus avec lesquels il dialogue à l’instant de la création. Les valeurs exprimées dans son travail sont des valeurs positives et la diversité de ses créations apporte une atmosphère de joie, de vivacité, d’effervescence.

Parfois ses personnages ont un caractère innocent, quasi infantile, parfois ils sont austères, sérieux, mais toujours ambigus.

Ils ont de la force, du caractère. Ils conservent toute la gentillesse de l’artiste, mais au même temps ils sont puissants, résolus, déterminés. Le trait dense, la couleur vivace, leur donne une grande force expressive.

Le choix du support n’est pas le fruit du hasard dès ses 17 ans Davide Cicolani poursuit inlassablement son chemin au gré des migrations imposées par une vie nomade.

Son support de prédilection va désormais de la carte routière aux pages d’anciens registres de tenue de compte chinés aux puces. Matériaux pauvres par excellence mais qui présentent la particularité de raconter leur propre histoire – celles des chemins qui restent à parcourir et des soldes pour tout compte de l’existence.

Une œuvre magnifique.

EXPOSITIONS

  • Les labyrinthes de l’imaginaire », Galerie Polysemie, 2017
  • De l’autre coté du miroir», Printemps de l’art contemporain, Marseille, 2017

«  Outsider Art Fair » Paris, 2016

  • Salon DDessin « , Atelier Richelieu, Paris, 2016»

«  La jetée dans la voix publique », Halle Saint Pierre, Paris, 2016

«  Outsider Art fair », New-York, 2016

  • Nuit blanche pour l’Art brut», Galerie Polysemie, 2016
  • New York n’existe pas !», Paris, 2016
  • Expositions» chez Christian BERTS ( depuis 2008)

 

 

Contact > Exposition & Acquisitions

Portisol art project, Camille Pierrin

06 01 04 57 03, pierrincamille@gmail.com